Voici le blog pédagogique de M. Cros.
Vous y trouverez des infos sur l'Antiquité et des pistes pour le latin.

lundi 11 novembre 2013

L'oppidum d'Orival : sous les arbres, les racines de Rouen


L'oppidum d'Orival, qui aurait vu le jour à l'âge du fer, au IIe ou Ier siècle avant J-C., était une enceinte fortifiée gauloise étendue sur plusieurs hectares et adossée au coteau de la Seine. "Il s'agissait d'un endroit-clef pour fermer et par conséquent fortifier et contrôler l'ensemble de la presqu'île", détaille l'ONF. Sous la forêt, il ne reste aujourd'hui des "racines de Rouen" que des reliefs entre les arbres. Or, en 2010, le recours à la technique du Lidar (Light Detection and Ranging) a permis aux scientifiques et archéologues de déterminer plus clairement les limites de cet oppidum "monumental". Il y a plus de 2000 ans, on y vivait et commerçait à l'abri de remparts en bois.


"Sous les arbres, les racines de Rouen" nous invite à en savoir plus sur l'origine de l'agglomération rouennaise. Ce documentaire a été réalisé dans le cadre de la Charte forestière de territoire de l'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe et de la démarche Forêt d'Exception®. Il accompagne une opération commune de recherche et de valorisation du patrimoine archéologique en forêt domaniale de la Londe-Rouvray.

voir également la fiche sur Oppida.com…

lundi 4 novembre 2013

Le Salon noir : L'art romain

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Rome et son art

avec Avec Gilles Sauron, professeur d’archéologie à l’université de Paris IV Sorbonne, auteur de L’art romain. Des conquêtes aux guerres civiles aux éditions Picard.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

mercredi 30 octobre 2013

La Marche de l'Histoire : Pline l'Ancien

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

mercredi 30 octobre 2013 :

Pline l’Ancien, le premier encyclopédiste

avec Stéphane Schmitt, biologiste, historien des sciences de la vie, qui publie l'œuvre de Pline à la bibliothèque de la Pléiade.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission :

dimanche 13 octobre 2013

Regagner ses Pénates


Pour regagner ses Pénates, faut-il les avoir perdus ? Pour le savoir, cliquez ici.

samedi 28 septembre 2013

Le Salon noir : Les Étrusques

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Qui sont les Etrusques ?

avec Jean-Paul Thuillier, professeur à Ens-Ulm et Vincent Jolivet, directeur de recherche au CNRS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

samedi 21 septembre 2013

La Marche de l'Histoire : Lutèce

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

mercredi 18 septembre 2013 :

Lutèce

avec Jean-Louis Brunaux, archéologue, chercheur au CNRS.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission :

jeudi 8 août 2013

Des thermes romains découverts à Renac

C'est au sud du département d'Ille et Vilaine, à Renac, sur le chantier de la voie express Rennes-Redon, que des vestiges de thermes romains ont été découverts.
En huit semaines, huit archéologues ont peu à peu déterré les différentes salles des thermes : les vestiaires, le bassin froid et la salle froide, le bassin chaud et son foyer pour le chauffage, la salle chaude. Un four de tuilier a également intrigué les archéologues. « Il est contemporain des thermes, mais il a été utilisé à autre chose ensuite, nous ne savons pas exactement à quoi », indique Maxence. Les analyses ne font que commencer. Les archéologues ont 18 mois pour rendre leur rapport.
Après huit semaines de fouilles préventives, le site a été arasé et rendu aux engins de chantier.

Lire l'article de Ouest-France

samedi 20 juillet 2013

Le Salon noir : Autricum sous Chartres

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Autricum sous Chartres

avec Dominique Joly, archéologue de la Ville de Chartres.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

dimanche 30 juin 2013

Le Salon noir : La Lutèce gauloise

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Les origines de Lutèce cachées sous la Préfecture de Police de Paris

avec Didier Busson, département Histoire de l'Architecture et Archéologie de la ville de Paris et Antide Viand, archéologue UMR 8546 CNRS/ENS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

jeudi 27 juin 2013

Le Salon noir : Les relations gréco-gauloises

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Une Odyssée gauloise : que sait-on des premiers contacts entre la Grèce et la Gaule ?

avec Lionel Pernet, conservateur du Musée Henri Prades de Lattes et Stéphane Verger, professeur à l’EPHE.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

dimanche 2 juin 2013

Le Salon noir : Archéologie pompéienne

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Recherches et découvertes à Pompéi

avec William Van Andringa, professeur en histoire des religions du monde romain à l'université de Lille 3 et directeur de la revue Gallia "Archéologie de la France", auteur de La religion en Gaule romaine.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

dimanche 5 mai 2013

Le Salon noir : Découverte d'un sanctuaire gaulois

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Un nouveau sanctuaire gaulois sort-il de terre ?

avec Yves Le Bechennec, archéologue d’Amiens Métropole.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission…

mercredi 1 mai 2013

Le Salon noir : Les classes sociales populaires

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Le peuple de Rome

avec Catherine Virlouvet, directrice de l'Ecole française de Rome.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

vendredi 19 avril 2013

La Marche de l'histoire : Marc Aurèle

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

jeudi 11 avril 2013 :

Marc Aurèle

avec Yves Roman, professeur émérite d'histoire ancienne à l'université Lumière-Lyon II.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission :

 

lundi 1 avril 2013

Le village gaulois d'Ace-Romance

Situé au nord de Reims, on peut aujourd'hui découvrir ce village du IIe siècle av. J.-C. en ligne, ainsi que le quotidien des Rèmes, le peuple gaulois qui vivait là, et qui a bien sûr donné son nom à… Reims !
Une très belle reconstitution numérique, créée à partir des données récoltées par les archéologues depuis 20 ans.


site à visiter…

mercredi 27 mars 2013

La Marche de l'Histoire : La langue latine et son histoire

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

lundi 18 mars 2013 :

Les mutations du latin

avec Cécilia Suzzoni, professeur en khâgne.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission:

mercredi 6 mars 2013

Pompéi par Robert Etienne

A voir sur le site de Clio.fr un article de Robert Etienne consacré à l'un des sujets dont il est spécialiste : Pompéi.

« Au matin du 24 août 79 après Jésus-Christ, Pompéi était enseveli à jamais. De ce qui avait été le forum émergeaient, à travers les couches empilées sur quatre mètres de lapilli et de cendres, quelques colonnes ; on rechercha systématiquement les statues religieuses et les objets cultuels pour que les dieux honorés à Pompéi ne fussent pas abandonnés et tout ce qui dépassait des scories fut ensuite nivelé. Les riches propriétaires essayèrent toutefois de récupérer leurs objets les plus précieux ; des entrepreneurs de fouilles clandestines mirent sur pied de véritables raids de pirates : ils ont laissé les traces de leur indélicat passage sur les murs des bâtiments explorés, quand, la peur au ventre, ils invoquaient avec nostalgie et désespoir la Rome lointaine ; certains de ces imprudents pilleurs payèrent de leur vie leur folle audace. »

A lire ici...

dimanche 3 mars 2013

Théophile Gautier à Pompéi

Les éditions Magellan publient avec la collaboration du magazine Géo des récits de voyage dans leur collection « Heureux qui comme... ».

On peut y trouver notamment le récit que fait Théophile Gautier de son voyage à Pompéi quand il visita l'Italie en 1852. Ces impressions lui permirent d'écrire Arria Marcella, souvenir de Pompéi (1852), longue nouvelle où il imagine son héros revenu par enchantement à l'époque antique.

Gautier reste un grand voyageur et auteur de plusieurs récits de voyage.

Voir fiche produit sur le site des éditions Magellan...

lundi 18 février 2013

Le Salon noir : Les amphores romaines aux quatre coins de l'Empire

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Quand les amphores gallo-romaines circulaient aux quatre coins du monde

avec Fanette Laubenheimer, directrice de recherche au CNRS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

dimanche 10 février 2013

Le Salon noir : Tombes celtiques pillées

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Dans les pas des pilleurs de sépultures celtiques

avec Bernard Lambot, archéologue, CNRS, ENS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

Des Lupercales à la Saint-Valentin

Si tout le monde connaît la Saint-Valentin (et si on l'avait oubliée, le consumérisme se charge de nous le rappeler), on en connaît peu les origines et sa raison d'être.
Andrea Camassei, Fiestas Lupercales1635, Musée du Prado, Madrid

Tout commence avec la fête des Lupercales (Lupercalia) qui avaient lieu du 13 au 15 février à Rome, c'est à dire en fin d'année, puisque celle-ci commençait au premier mars (d'où le numéro des mois entre septembre et décembre).
Les Lupercales se déroulaient au pied du Palatin dans la grotte du Lupercal, qui serait celle où Romulus et Rémus ont été allaités par la louve avant d'être découverts par Faustulus. C'est cette grotte, transformée en nymphée à l'époque augustéenne, qu'on aurait découverte il y a quelques années, sans que des fouilles plus approfondies aient été menées.
Cette fête était en l'honneur de Faunus Lupercus. Faunus est une divinité agricole romaine très ancienne, qui protégeait les troupeaux, notamment des loups, d'où son épithète de Lupercus. Remarquez que dans cette histoire, on a rencontré pas mal de loups (et de louves).
C'est une fête de purification. Ce n'est peut-être pas un hasard qu'elle ait lieu en février, dont le nom peut être rapproché de verbe februare, qui signifie "purifier". C'est aussi une fête liée à la fertilité, comme le sont la plupart des fêtes agricoles.
La cérémonie commence par un sacrifice : deux boucs et un chien sont sacrifiés par les prêtres, les Luperques. Deux jeunes patriciens se trouvaient à côté de l'autel de Faustus, habillés d'une peau de bouc. Un luperque (ou le flamen dialis) leur touchait le front de son couteau ensanglanté. Puis le sang était essuyé avec un flocon de laine trempé dans le lait. À ce moment, les jeunes gens devaient rire aux éclats. Puis ils couraient autour des limites de l'ancienne ville de Rome. Ils étaient armés de lanières, taillées dans la peau des trois animaux sacrifiés, appelées februa, encore dégouttantes de sang, avec lesquelles ils fouettaient les femmes et les filles qui attendaient sur leur chemin et qui souhaitaient avoir un enfant dans l’année, afin de les rendre fécondes.
Cette cérémonie comporte de nombreux symboles : la grotte semble liée à la mort et aux dieux infernaux, et le rire fort peut symboliser le retour à la vie. Les couleurs sont importantes : le blanc de la laine et du lait est lié à la pureté, tandis que le rouge peut renvoyer au sang menstruel, associé à la fécondité. Le bouc lui-même était symbole de fécondité. Il n'est pas anodin non plus que les victimes comme les participants soient des mâles. Certains pensent que cette fête avait aussi un rôle dans les cérémonies de passage à l'âge adulte pour les garçons.

Cette fête païenne fut interdite par le pape Gélase 1er en 494. On comprend tout ce qui pouvait choquer la morale chrétienne : le rapport à la sexualité, au sang dégoulinant, ainsi que son ancienneté.
Par ailleurs, le contexte politique et religieux de l'époque est très particulier.
Les barbares sont les maîtres de l'Italie, tandis que l’empereur Anastase tente encore depuis Constantinople d'influer sur les restes de l'Empire d'occident, dans l'espoir de reconstituer l'Empire romain.
Sur le plan religieux, le christianisme est loin d'être unifié. Le pape s'oppose à l'empereur Anastase sur la nature du Christ, annonçant la partition des chrétiens entre catholiques et orthodoxes. Mais Théodoric, le chef germain qui est devenu maître de l'Italie, est arrien, un autre courant du christianisme, majoritaire en Germanie. Le pape fait donc tout pour montrer son importance et décide d'interdire la dernière tradition païenne, celle des Lupercales.
Une partie de la symbolique de ces fêtes se reporte sur la chandeleur, qui se superpose également aux fêtes païennes de la lumière.

Mais pourquoi Saint Valentin ? C'était un moine du IIIe siècle qui célébrait des mariages chrétiens, ce qui était interdit par l’empereur de l'époque. Il fut tué pour cela, roué de coups et décapité, le 14 février 269, sur la Via Flamina, où sera construite plus tard une église en son honneur.
C'est cette date qui l'a fait choisir, puisqu'elle tombe en plein milieu des Lupercales. Mais ce n'est qu'au XIIIe siècle qu'il devient "patron des amoureux".

mercredi 6 février 2013

Le Salon noir : Découverte d'une statue d'Apollon

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Apollon au fond du puits : découverte d’un sanctuaire antique au cœur du plateau picard

avec William Van Andringa, professeur d'Histoire des religions, université de Lille 3, Blandine Lecomte-Schmitt, archéologue, Inrap, Marc Talon, archéologue, Inrap, Gilles Prilaux, archéologue, Inrap, Olivier Mignot, archéo-puits, Archéologue.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

vendredi 4 janvier 2013

Le Salon noir : Diodurum et la Gaule romaine

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Que peuvent nous apprendre les archéologues sur le monde gallo-romain et les grandes civilisations ?

avec Olivier Blin, architecte DPLG et ethnologue diplômé de l'EHESS, ingénieur de recherche à l'Inrap, chercheur dans l'UMR 7041(archéologie et sciences de l'Antiquité) du CNRS et Anne-Rose de Fontainieu.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

mardi 1 janvier 2013