Voici le blog pédagogique de M. Cros.
Vous y trouverez des infos sur l'Antiquité et des pistes pour le latin.

lundi 31 décembre 2012

L'éruption du Vésuve a-t-elle eu lieu le 24 août ?

 Bacchus et le Vésuve 
(dimensions : hauteur : 1,40 m, largeur : 1,01 m)
Cette fresque du Ier siècle ap. J.-C. 
provient d'un laraire situé dans 
l'atrium de service de la maison 
du Centenaire à Pompéi.
La date du 24 août 79 est celle retenue traditionnellement pour l'éruption du Vésuve, qui a enseveli les villes de Pompéi et d'Herculanum, entre autres. D'où vient cette date ? C'est simple, et apparemment incontestable : c'est Pline le Jeune, témoin oculaire de l'éruption, qui nous la donne. Elle est donc a priori fiable : il est peu probable qu'il se soit trompé, vu l'importance de l'événement, qui a causé de surcroît la mort de son oncle Pline l'Ancien.

Pline le Jeune est resté dans la littérature latine comme épistolier. Sa correspondance aux intellectuels de l'époque a été publiée de son vivant et est parvenue jusqu'à nous. Il raconte cet événement historique dans deux lettres à Tacite, le célèbre historien, qui puise donc à la meilleure source pour rapporter la disparition de Pline l'Ancien. Elles figurent au livre VI de la correspondance de Pline (lettres 16 et 20).
Au moment de l'éruption, Pline le Jeune est âgé de 17 ans et se trouve aux côtés de son oncle à Misène, d'où on a une vue panoramique sur la baie de Naples, quand sa mère les prévient d'un étrange phénomène. Pline nous dit que c'est presque la septième heure ("hora fere septima"), c'est-à-dire vers midi.
Pour la date, il indique "Nonum Kal. Septembres", ce qui pose problème. En effet, cette date n'est pas syntaxiquement correcte : on s'attendrait à "a. d. IX Kal. Septembres", qui correspond au 24 août.
Cette leçon figure dans le codex Laurentianus Mediceus, qui a servi de base aux premières éditions modernes de Pline le Jeune, à partir de 1508, et qui a été conservée depuis. Mais la contestation de la date n'est pas neuve : elle remonte à 1797, sous la plume de Carlo Maria Rosini !
Certains manuscrits comportent la date "Nonum Kal. Novembres", qui correspond au 24 octobre, d'autres "Nonum Kal. Decembres", c'est-à-dire le 23 novembre.

Les observations archéologiques se sont multipliées en faveur d'une date en automne. Par exemple, les gens enterrés dans les cendres semblent porter des vêtements plus chauds que les vêtements d'été légers auxquels on pourrait s'attendre en août. On sait que les braseros étaient allumés le jour de l'éruption. Les fruits frais, des olives et des légumes dans les magasins sont typiques du mois d'octobre, et inversement les fruits d'été avaient déjà été vendus sous forme séchée ou en conserves. Les dolia (jarres à vin pour la fermentation) avaient déjà été scellées, et cela se faisait vers la fin octobre. Les monnaies trouvées en 1974 dans le sac à main d'une femme enterrée par les cendres dans la maison du Bracelet d'or comprennent une pièce frappée après la quinzième acclamation impériale de Titus, nécessairement postérieure au début de septembre 79.
monnaie trouvée à Pompéi indiquant la 15e acclamation impériale de Titus ("IMP XV")

En 2007, Rolandi, De Lascio et Stefani s'intéressent au régime des vents sur la péninsule italienne, et notamment ceux qui soufflent entre 20 et 40 km d'altitude, qui est celle atteinte par les éjectats des éruptions explosives. Ces vents sont assez réguliers et marquent une direction nette selon les saisons. D'octobre à juin, les vents stratosphériques ont une direction nord-est, et ils soufflent vers l'ouest en été.
Ces scientifiques ont repris les études de dépôts volcaniques des 8 éruptions pliniennes qu'a connues le Vésuve entre 25000 BP et 1631 (ce volcan a changé son type d'éruption ensuite). 6 ont propulsé leurs cendres et ponces vers le nord-est, ce qui est statistiquement cohérent ; celle de 25000 BP vers l'est - sud-est et celle de 79 sud-est - sud. Pour cette dernière éruption, si elle avait eu lieu fin août, le panache aurait plutôt été orienté vers l'ouest, c'est-à-dire dans le golfe de Naples. Cette direction est davantage caractéristique de la période de transition entre l'été et l'automne, vers octobre.
Ces données nous apprennent également que l'éruption de 79 - la première sur laquelle on dispose de données historiques précises - a été la plus violente de l'histoire du Vésuve.

Ces différents éléments pourront peut-être pousser les spécialistes à modifier la date retenue pour cette éruption. Il faudrait encore s'accorder sur celle-ci : le 24 octobre ?
Josselin CROS

source (en anglais) pour les travaux sur le régime des vents : accéder...

dimanche 30 décembre 2012

Le Salon noir : Découverte du trésor gaulois

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Quand les élites gauloises retournaient leur veste… découverte du trésor d’un Gaulois vendu à Rome

avec Jean-Denis Laffitte, archéologue à l’Inrap, et Jean-Louis Brunaux, directeur de recherche au CNRS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

24 août 79 : l'éruption du Vésuve

La chronique "France Info y était" nous invite à revivre cette journée du 24 août 79 et l'éruption du Vésuve.

Découvrez le blog de Pline le Jeune sur Tumblr...

Pour réécouter la chronique (7 minutes) et consulter la fiche de l'émission (sans oublier cette page !)...


jeudi 27 décembre 2012

Lutèce 3D

Le projet Paris 3D propose de présenter des reconstitutions de Paris en 3D à différentes époques.
Plusieurs bâtiments antiques sont déjà disponibles, dont l'oppidum gaulois, le forum, les arènes, les thermes de Cluny et ceux de la crypte archéologique (île de la Cité).

Au démarrage, cliquez sur "Jouez l'expérience 3D". Il est possible qu'on vous demande l'installation d'un module 3D pour afficher les pages.

Le contenu est didactique et assez concis. Il est possible de naviguer en mode libre pour visiter les environs des sites mais pas encore à travers la cité antique pour passer d'un site disponible à l'autre. Ceux-ci sont d'ailleurs ajoutés régulièrement. Ce site Internet est donc en cours de création. Il devrait devenir un site de référence.

Si les reconstitutions sont faites avec beaucoup de soins, on peut regretter que la navigation d'un monument à l'autre et d'une époque à l'autre soit aussi complexe, alors que c'est bien l'intérêt de ce type d'immersion. La sélection des bâtiments se fait en effet par le "totem", sorte d'avatar de la tour de Babel de Brueghel l'Ancien. Il faut alors cliquer sur la date du bâtiment et attendre le chargement.

Il est conseillé d'avoir une bonne connexion à internet et un ordinateur récent : l'ensemble n'est pas encore aussi rapide de Google Earth !

Visiter le site...

et voici le 200e message de ce blog !

(et 26532 pages vues !)

samedi 22 décembre 2012

L'enseignement du latin : le Petit Nicolas et Harry Potter

France Culture consacre à l'occasion de la sortie du Petit Nicolas en latin un dossier sur l'enseignement de cette langue ancienne.

De nombreuses ressources intéressantes...

A noter un léger bogue sans gravité sur cette page de France Culture : on vous demande par deux fois un mot de passe quand vous vous connectez, cliquez simplement sur "annuler".

consulter la page...

vendredi 21 décembre 2012

La Fabrique de l'Histoire : La poste dans l'empire romain

La Fabrique de l'Histoire, émission sur France Culture, s'est intéressée, début décembre 2012, à La poste ou l’histoire des communications et notamment à :

La poste et les communications dans l'Empire romain

avec Claire Sotinel, historienne spécialiste de l’Antiquité tardive, et Sylvie Crogiez-Petrequin, professeur d'histoire à l'Université François-Rabelais de Tours.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

Les Racines du ciel : Paul Veyne et les religions antiques

Les Racines du ciel propose une émission en réécoute intitulée :

L'initiation, des mythes et des croyances dans l'antiquité

avec Paul Veyne, professeur honoraire au Collège de France. Il a publié de nombreux ouvrages :
Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? au Seuil, Quand notre monde est devenu chrétien chez LGF et il vient de publier une nouvelle traduction de L’Enéide de Virgile, une co-Edition Albin Michel – Les Belles Lettres.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

mercredi 19 décembre 2012

La Marche de l'Histoire : La religion à Rome


L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

mardi 27 novembre 2012 :

La religion à Rome

avec John Scheid, historien français, spécialiste de l'Antiquité romaine, professeur au Collège de France.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission :

Le Salon noir : Arles et Lattes

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Autour de deux cités des bords de Méditerranée : Arles romaine, Lattes étrusque et gauloise

avec Sabrina Marlier, archéologue au Musée départemental Arles antique et Lionel Pernet, conservateur du Musée Henri Prades de Lattes.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

Service public : langues anciennes immortelles ?

L'émission quotidienne de Guillaume Erner du lundi 17 décembre 2012 aborde la place des langues anciennes dans notre enseignement.


Latin lover : les langues anciennes vont-elles mourir ?


voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission.

lundi 10 décembre 2012

Le Salon noir : la vie quotidienne à Rome et Pompéi

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

30 minutes pour tout savoir de l'art de vivre à la romaine

avec Jean-Pierre Adam, archéologue et architecte.


Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

dimanche 2 décembre 2012

Le Salon noir : Rennes romaine

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Que cachait donc le couvent des Jacobins de Rennes ?

avec Gaétan Le Cloirec, archéologue à l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives).

La première partie de cette émission aborde les découvertes de l'époque romaine, notamment un temple dédié à Mercure et des rues antiques.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

mercredi 28 novembre 2012

Le Salon noir : 27 septembre -52

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Et la Gaule s'effondra : Alésia

avec Jean-Louis Brunaux, directeur de recherche au CNRS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

samedi 10 novembre 2012

Des fresques romaines à Strasbourg

Les peintures murales gallo-romaines sont de retour !

La collection du Musée Archéologique - la plus importante en Alsace - a fait l'objet durant trois ans d'une vaste campagne d'étude, d'analyse et de restauration. Cette vaste opération a été réalisée par l'association Pro Pictura Antiqua, établie à Soissons et spécialisée dans la restauration des peintures murales antiques, en collaboration avec des chercheurs du CNRS et des universitaires spécialistes des peintures antiques. Ce travail a permis de reprendre la totalité des restaurations anciennes datant du début du XXe siècle et, après étude iconographique et technique détaillée, de traiter selon les normes les plus actuelles de restauration et de conservation préventive l'ensemble de la collection de peintures murales du Musée Archéologique. L'exposition se propose de mettre en valeur les étapes successives et les techniques de restauration utilisées et de dresser le bilan complet des études scientifiques réalisées.

L'accent est mis aussi sur l'iconographie spécifique des fresques strasbourgeoises, dans une province-frontière de l'Empire, et sur les relations qu'elles entretiennent avec les thèmes de la propagande impériale romaine, à travers la mise en scène des mythes fondateurs de Rome. Les matériaux et pigments employés seront abordés de façon pédagogique pour mieux comprendre les techniques employées par les fresquistes antiques.

Une petite section est consacrée également aux fresques strasbourgeoises profanes du Moyen Âge et de la Renaissance, sans oublier un clin d'œil contemporain, avec la présentation des « fragments de fresques » créés par l'artiste mulhousien Bernard Latuner, qui explore et revisite depuis de nombreuses années les thèmes et les codes chers au péplum.

Un art de l’illusion
du 20|04|2012 au 31|08|2013

Musée Archéologique, Palais Rohan | 2, place du Château | Strasbourg 
tél. 03 88 52 50 00 

6 € / 3 € 
ouvert les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 18h 
fermé le mardi

vendredi 9 novembre 2012

Concordance des temps : Campagne électorale à Rome

Concordance des temps, l'émission historique de France Culture, présentée par Jean-Noël Jeanneney, propose une émission en réécoute intitulée :

Les campagnes électorales dans la Rome antique

avec Maurice Sartre, professeur émérite d’histoire ancienne à l’Université de Tours et membre de l’Institut universitaire de France.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

jeudi 8 novembre 2012

"Varus, rends-moi mes armées !"

Telle est la phrase qu'on prête à Auguste quant il apprit l'extermination des armées dirigées par Varus en Germaine. Cette défaite va fortement marquer les esprits pour longtemps. En effet, les Romains ne tenteront plus de s'enfoncer plus avant en Germanie et renforceront cette frontière par ce qui deviendra au fil du temps le limes.


article extrait de Sciences et Avenir, août 2010

POMPEII - HERCULANEUM - LONDON

Le British Museum prépare une exposition sur les deux cités ensevelies par l'éruption du 24 août 79.

présentation (en anglais) sur cette page...
plus d'infos...

Life and death in Pompeii and Herculaneum
28 mars – 29 septembre 2013

mercredi 7 novembre 2012

Jour J : ides de mars - 44

Pour vivre le déroulé du jour de l'assassinat de César, je vous recommande cet article de Ça M’Intéresse Histoire, qui répond aux questions essentielles qu'on peut se poser sur ce jour historique.



photo : Ça M’Intéresse Histoire n°11, mars-avril 2012

lundi 5 novembre 2012

Le "mystère" Anticythère

A l'occasion de l'exposition au CNAM (voir ce message), Ça M’Intéresse Histoire publie un article sur cette étrange machine dont on déjà parlé.


Un point sur les connaissances actuelles.
photo : Ça M’Intéresse Histoire n°11, mars-avril 2012

dimanche 4 novembre 2012

Combien pour un sesterce ?

Voici une question à laquelle il n'est pas facile de répondre, car on n'a pas une idée précise du coût de la vie et du cours des métaux précieux à l'époque romaine.

On peut jeter un œil sur l'histoire du sesterce (sacra-moneta.com)

Ne loupez pas non plus cet article de blog assez amusant (bankeez)

Et la réponse ?
...environ 1 € !

Mars sur le tracé du TGV

Importante découverte faite par l'Inrap d'un buste du dieu Mars lors de fouilles préventives sur le tracé du TGV Rhin-Rhône. C'est en fait toute une villa qui a été mise à jour.

Lire l'article de la Vie du Rail :

samedi 3 novembre 2012

La Marche de l'Histoire : Brutus contre César

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

mercredi 3 octobre 2012 :
Brutus, assassin de César

avec Florence Dupont, professeur de latin à Paris-Diderot.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission :

dimanche 23 septembre 2012

Ad vitam aeternam


Êtes-vous prêts à continuer à découvrir des expressions ad vitam aeternam ? Si oui, cliquez ici.

dimanche 22 juillet 2012

Le Salon noir : Découverte d’un navire romain à Antibes

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Découverte d’un navire romain à Antibes

avec Isabelle Daveau archéologue à l’Inrap et Guilia Boetto chargée de recherche au CNRS.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

dimanche 1 juillet 2012

Exposition sur la machine d'Anticythère

Anticythère, l'énigmatique machine surgie du fond des temps

Une exposition consacrée à la machine d'Anticythère aura lieu au Musée des Arts et Métiers à Paris jusqu'en juillet 2013.

Lire le message de Magister Optimus sur cet objet resté longtemps mystérieux.

Voir la présentation de l'exposition et la vidéo.

CNAM
Pavillon des merveilles (2ème étage)
Entrée comprise dans le prix du billet "Exposition permanente".
Plein Tarif : 6,50 euros
Tarif Réduit : 4,50 euros

De bon augure


Ce message sera-t-il de bon ou de mauvais augure ?
Pour le savoir, cliquez ici.

jeudi 28 juin 2012

Le Salon noir : César à Alésia

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

« la dernière bataille d’Alésia »

avec Michel Reddé, co-auteur avec Christian Goudineau d'Alésia : l'archéologie face à l'imaginaire, Errance, 2012 .

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

jeudi 14 juin 2012

Le Salon noir : O mon païs, ô Tolôssa

Le Salon noir, émission de France Culture sur l'archéologie, excellente quoique assez pointue, propose une émission en réécoute intitulée :

Aux origines de Toulouse : Tolôssa, ville gauloise

avec Michel Vaginay, conservateur régional de l’archéologie et Peter Jud, archéologue Archeodunum et responsable de la fouille du site de l’ancienne caserne Niel.

Consulter la fiche de l'émission...

Réécouter l'émission...

vendredi 1 juin 2012

La Marche de l'Histoire : La croissance à Rome

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

jeudi 31 mai 2012 :
La croissance à Rome

avec Jean-Pierre Brun, professeur au Collège de France.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission.

dimanche 13 mai 2012

N'en avoir cure


Voilà une expression qui vient d'un mot latin, mais lequel ?
Pour le savoir, cliquez ici.

mercredi 18 avril 2012

Des flutes à Aregenua

Jeudi 12 avril, les 6e 4 sont allés à Vieux-la-Romaine pour découvrir le site.
Le nom de Vieux vient de la tribu des Viducasses dont la ville était la capitale, Caen étant à l'époque un tout petit village. A cette époque, la ville s'appelait Aregenua (ce qui signifie en gaulois « au-dessus de l’embouchure »), comme on peut le voir sur la table de Peutinger.

Le matin, les élèves ont appris à faire une flute de Pan.
En voici les étapes :

On coupe les cannes à la bonne longueur, en tenant compte de la note que l'on devra obtenir.

On teste les cannes découpées...

On assemble enfin la flute en cousant les tronçons de canne ensemble.

On trempe enfin dans la cire pour achever le collage et pour la finition.

L'après-midi était consacré à la découverte du site, notamment la domus à péristyle :

mercredi 11 avril 2012

Olivier Roller, photographe

Olivier Roller est un photographe qui s'est intéressé dernièrement aux figures du pouvoir : économique, politique, médiatique. Il est réputé pour ses portraits en gros plan sans concessions, pas toujours flatteurs pour le modèle.
Dans cette série, il s'est aussi tourné vers les figures du pouvoir dans la Rome antique. Ses photographies de bustes sculptés, grâce à leur éclairage particulier, prennent une dimension presque fantastique.
Je vous invite à les découvrir...

La série des "empereurs"
Gros plan sur Jules César

vendredi 30 mars 2012

La Marche de l'Histoire : Alésia

L'émission de Jean Lebrun nous fait explorer l'histoire pendant 30 minutes...

mercredi 28 mars 2012 :
Alésia

avec Jean-Louis Brunaux, chercheur au CNRS.

voir la fiche sur cette émission.

pour écouter l'émission.

mercredi 29 février 2012

Thermae Romae : manga star au Japon

Le 4e tome du manga de Mari Yamazaki, Thermae Romae, a été la meilleure vente manga au Japon pour la semaine du 19 au 25 décembre avec 250.000 exemplaires vendus. C'est la première fois que ce manga atteint la tête du classement des meilleures ventes et qu'il en est vendu autant d'exemplaires en une semaine.
Le précédent record de vente pour Thermae Romae était détenu par le tome 3 avec 194.612 exemplaires écoulés dans la semaine du 25 avril au 1er mai.
En France, le manga devrait arriver en mars avec le lancement par Casterman des deux premiers tomes pour le Salon du Livre de Paris.
Thermae Romae raconte le périple de Lucius, un architecte de thermes de la Rome antique. Il va se retrouver projeté dans le futur et va visiter différents établissements japonais proposant des bains publics.
Dans ce titre (qui contient aussi des essais) Mari Yamazaki propose d'explorer les deux cultures « qui aiment le plus les bains : les Japonais et les Romains ». Depuis 2008, date du lancement de Thermae Romae au Japon, plus de 5 millions d'exemplaires de ce manga ont été écoulés.

source : ActuaLitté

mardi 21 février 2012

Être à quia


Voilà une expression qui vient d'un mot latin, mais pourquoi ? Hein, pourquoi ??
Pour le savoir, cliquez ici.

dimanche 19 février 2012

Rire sous cape


Voilà une expression qui vient d'un mot latin, qui a eu une grande descendance !
Pour le savoir, cliquez ici.

mercredi 1 février 2012

L'Esclave de Pompéi

Annie Jay, auteure de romans historiques pour la jeunesse, s'est notamment intéressée à l'Antiquité.

L'Esclave de Pompéi
Lupus est l'esclave du vieux Caius Fabius Felix. Lui, sa mère et sa sœur Actis ont été vendus après avoir été capturés par des pirates à Rhodes. Mais sa mère et sa sœur sont vendues à un autre maître, Tyndare. Lupus veut alors par-dessus tout les retrouver et fuir avec elles pour retourner à Rhodes.
Lupus fait la connaissance d'une troupe de comédiens avec qui il se lie d'amitié. Ils vont l'aider dans sa quête. Ces recherches ne vont pas se faire sans obstacles pour Lupus. Sporus, le banquier de Rome, l'accuse de lui avoir volé une amulette précieuse et une grosse somme d'argent appartenant à Tyndare.
Lupus doit donc fuir pour ne pas être retrouvé et supplicié. Il va à Pompéi, accompagné de ses amis. Le jeune esclave les aide à trouver du travail, tout en poursuivant ses recherches. Il croise alors une belle jeune fille, Claudia et tombe aussitôt amoureux d'elle. Mais Claudia est la fille de Tyndare, son ennemi détenant sans doute toujours sa mère et sa soeur.

Il finit effectivement par les retrouver. Mais Tyndare se révèle être un homme plus bon qu'il ne le croyait.
Seulement, le 23 août 79, le Vésuve au pied duquel se trouve Pompéi gronde et explose, déversant des tonnes de cendres et de pierres brûlantes !


Le Trône de Cléopâtre
Tout commence lorsque des savants arrivent à inventer une machine à remonter le temps et décident de visiter l'Égypte de Cléopâtre. Or, l'un d'eux, Herbert, voyant qu'il pourrait tirer parti de sa connaissance de l'avenir, décide de rester et renvoie son compagnon, mort.
Pour éviter qu'il ne tue Cléopâtre, l'équipe décide d'engager des êtres inconnus de lui pour l'attirer dans un piège afin que Cléopâtre puisse rencontrer César dans son tapis. Pour cela, ils choisissent Alex Boissieu, qui ressemble grandement à la souveraine, et Gabriel, pour sa grande connaissance de l'époque. Les deux jeunes gens se retrouvent donc propulsés dans le passé, l'un auprès du vainqueur de la Gaule, l'autre auprès de la reine d'Égypte, pour contrer les dessins d'Herbert afin que l'histoire puisse suivre son cours normal. Du désert au palais, des tombeaux aux navires, de l'incendie de la grande Bibliothèque à la guerre entre Rome et Ptolémée, ils devront ensemble franchir toutes les épreuves pour mener à bien leur périlleuse mission.

Se retirer sur l'Aventin


Et pourquoi pas sur le Quirinal ? Si vous voulez le savoir, cliquez ici.

dimanche 15 janvier 2012

Les romans de Gérard Coulon

Gérard Coulon est un grand archéologue, spécialiste des Gallo-Romains. Il a été conservateur en chef du patrimoine, il a dirigé à Tours le Service des monuments et musées départementaux de la Touraine.
Il a décidé également de partager sa passion et de faire connaître la civilisation gallo-romaine aux jeunes grâce à la littérature jeunesse. Il a fait paraître plusieurs romans aux éditions Oskar jeunesse.


Au cours d'une bagarre de rue, Aemilius et ses copains portent secours à Marcus dont le père, Bellario, est un célèbre conducteur de chars. Pour les remercier, Bellario les invite à une course au cirque de Lugdunum. L'épreuve est magnifique et le père de Marcus a presque gagné lorsque son char se renverse. Bientôt, Aemilius découvre qu'il ne s'agit pas d'un banal accident : l'essieu du char a été scié ! Qui a commis ce sabotage ? Aemilius et ses copains parviendront-ils à démasquer le coupable ?


En Gaule romaine, au Ier siècle de notre ère... Le père d'Aemilius et ceux de ses a
mis Flavia, Paulina et Lucius, travaillent tous sur le chantier du monumental Pont du Gard. Un matin, Aemilius remarque que les chariots transportant les pierres des carrières ne sont pas passés... Et pour cause, les bœufs qui les tirent ont été empoisonnés ! Et si le chantier était victime de sabotages ? Si quelqu'un cherchait à arrêter la construction du Pont ? L'intrépide Aemilius et ses inséparables copains sont bien décidés à démasquer le coupable !


Malgré l'interdiction, ils creusent en secret le terrain vague qui jouxte le chantier. Ils font alors une incroyable découverte ! Mais les choses tournent mal et l'aventure se transforme vite en cauchemar... Serait-ce à cause de la mystérieuse statue de marbre déterrée par les trois amis ?Depuis que Pierre, Kyôko et Youssou ont visité un chantier de fouilles avec leur maîtresse, ils ne pensent qu'à devenir archéologues.